Le Festival L'Adresse etcetera : un rituel civique

LE PRINTEMPS
DE SEPTEMBRE

À TOULOUSE

etcetera : un rituel civique
Samedi 23 septembre 2017
4 avril 2017
Les costumes : collecte de vêtements et brainstorm

Composé de plusieurs tableaux vivants, etcetera compte une centaine de participants qui seront tous costumés de la tête aux pieds... Pour cela, il faut beaucoup, beaucoup de matière première.

Non, vous ne verrez pas de costumes de hot-dog ou de vampires le 23 septembre dans les rues de Toulouse. Du moins pas pour etcetera. Une autre fois qui sait ? 

 

C’est selon les dessins de l’artiste Mohamed Bourouissa que les costumes seront conçus par élèves du lycée professionnel Gabriel Péri  baccalauréat professionnel Métiers de la mode. Pour chaque rôle, un costume différent, et des pièces uniques pour tous. Les lycéennes sont donc venues à l'Adresse du Printemps pour rencontrer l'équipe, découvrir les esquisses de Mohamed et discuter possibilités et nouvelles idées. 


Pour collecter de la matière première, l’équipe du Printemps est allée au Relais 81 de Mazamet, un centre de tri, de conditionnement et de revente de vêtements de près de 5000 m2. Avec ses containers pleins de vêtements donnés, ce relais est un point central de l’économie circulaire de la région : majoritairement détenu par ses salariés, il crée des emplois durables pour lutter contre l'exclusion. Il fait partie du réseau national le Relais, créé par le mouvement solidaire Emmaüs en 1984 et aujourd'hui seul opérateur industriel à maîtriser toute la chaîne de la valorisation textile en France de la collecte au réemploi.

 

Tous les costumes d’etcetera seront donc conçus sur la base du recyclage et de l'économie sociale, ce dont nous ne sommes pas peu fiers.