Le Festival L'Adresse etcetera : un rituel civique

LE PRINTEMPS
DE SEPTEMBRE

À TOULOUSE

etcetera : un rituel civique
Samedi 23 septembre 2017
5 mai 2017
Atelier architecture : premiers plans du vaisselier

Le tableau final d’etcetera, sous forme de banquet-performance, est un moment de partage culinaire autour du Vaisselier, re-composition non-hiérarchique d’une cuisine.

Pour cette sculpture monumentale, l’artiste Mohamed Bourouissa fait appel aux quatrièmes années de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse afin d’en concevoir les plans. Pendant trois jours à l’Adresse du Printemps, brainstorming créatif et premières ébauches de plans 3D.

 

Jour 1 : mugshots

 

Gustave, Audrey, Bilbo, et tous les autres meubles issus de la collecte sont passés devant l’objectif pour être mesurés et photographiés sous tous les angles. Un inventaire minutieux et nécessaire, car tous ces meubles issus de la collecte devront être intégrés aux plans du vaisselier.



Jour 2 : premières ébauches

 

En groupe et rejoints par les élèves du Lycée Professionnel Urbain Vitry (DTMS option machiniste et constructeur) en charge de la construction du vaisselier, les étudiants ont laissé parler leur créativité collective. Les plans du Vaisselier doivent proposer une structure organisatrice du banquet-performance qui réponde à quatre contraintes : rejeter toute organisation hiérarchisée de la structure ; permettre à une dizaine de personnes de cuisiner et circuler facilement et de manière fluide ; exploiter l'espace du Port Viguerie ; voir les choses en grand...

 

Jour 3 : présentation des projets

 

Après de longues heures de discussions voire de débats, de silences bosseurs et de petites montées d'adrénaline, chaque groupe est allé au bout de ses partis pris en proposant les modélisations 3D de leur projet à Mohamed. Trois projets ont été retenus pour leur audace et leur cohérence avec les besoins du projet. Qu'il soit éclaté, étalé, élevé, structuré, concentrique ou fuyant, le vaisselier sera grand.


« Là c'est la première fois que je vais vraiment construire quelque chose qui va être fréquenté par le public. C'est super enrichissant et intéressant, parce qu'il y a vraiment le regard en direct... et la critique aussi du coup ! »

Mélanie, étudiante 4ème année ENSA.

Projet 1 


Projet 2


Projet 3