Le Festival L'Adresse etcetera : un rituel civique

LE PRINTEMPS
DE SEPTEMBRE

À TOULOUSE

etcetera : un rituel civique
Samedi 23 septembre 2017
12 mai 2017
Atelier débat et discussion

Pour nourrir le tableau vivant de l'Assemblée place de la Daurade, la médiatrice du Printemps de septembre s'est entretenue avec les jeunes en service civique du projet Melting Potes et les mères de famille de l'association Voir et Comprendre.

En parallèle des ateliers avec les enfants, ces deux groupes se sont prêtés à l'exercice du débat-discussion : en associant mots et images, ils ont questionné les notions qui fondent les valeurs de la Vème République et leur application effective ou non dans la société. Des problématiques telles que la liberté, l'engagement, l'égalité, la contestation, et tout autre sujet qui touche nos représentations de la citoyenneté ont été abordées, tout comme des sujets d'actualité, et notamment la crise des réfugiés. À l'appui, des oeuvres comme "Lampedusa", un faux origami de 15 mètres, comme plié dans la une du quotidien vénitien "La nuova Venezia" parue le 4 octobre 2013, au lendemain de la tragédie.


Le projet de service civique Melting Potes, mis en place par l’association Unis-cité, réunit 20 jeunes de 16 à 25 ans, 10 français et 10 roms, pour mener des missions de solidarité dans les objectifs de trouver des solutions d’insertion pour les jeunes roms et œuvrer à défaire les préjugés à leur encontre. Jardinage dans le potager partagé de l’association étudiante Veracruz (campus de Rangueil), coups de main aux Restos du cœur, carnaval, cours de français pour les roms, les missions sont diverses, afin de travailler sur la formation et le projet d’avenir des jeunes mobilisés.


Quant à l'association d'éducation populaire et laïque Voir et Comprendre, elle a pour mission depuis 23 ans de lutter contre l'exclusion des populations immigrées, la délinquance, l’illettrisme et l’échec scolaire. Elle mène son action de proximité sur les quartiers de la Reynerie et de la Faourette.