Le Festival L'Adresse etcetera : un rituel civique

LE PRINTEMPS
DE SEPTEMBRE

À TOULOUSE

etcetera : un rituel civique
Samedi 23 septembre 2017
Présentation

©ADAGP Mohamed Bourouissa 2017, courtesy de l'artiste et de kamel mennour, Paris/Londres

teaser etcetera: un rituel civique, image Mohamed Bourouissa, 2016

etcetera est un projet participatif mêlant pratique artistique et société civile qui se déploiera le samedi 23 septembre 2017 dans divers lieux de la ville de Toulouse.

 

Sous la direction artistique de Claire Tancons, en collaboration avec l’artiste Mohamed Bourouissa et les participations du compositeur Christophe Chassol et du chorégraphe James Carlès, etcetera est co-conçu avec différents membres de la société civile – centres sociaux, lycées professionnels, écoles supérieures, mais aussi des représentants de la vie associative et des citoyens. En maturation depuis un an, le projet final se compose de plusieurs « tableaux vivants » qui proposent un nouvel imaginaire de l’altérité au cœur de l’espace public.

 

 

L’intention

«Quels lieux de mémoire invoquer, quel patrimoine culturel convoquer, quel rituel civique élaborer pour asseoir les fondements d’un nouvel édifice commun? À quoi pourrait ressembler, de qui et de quoi pourrait être constitué ce rituel civique en France de nos jours? Clin d’œil à la reprise reggae Aux Armes et cætera (1979) de La Marseillaise de Serge Gainsbourg, etcetera met les armes en berne et mobilise ce ‘‘et tout le reste’’ en un ‘‘et tous les autres’’ pour créer les conditions d’émergence d’un nouveau rituel civique contemporain.»

Claire Tancons

 

etcetera fait partie de ces projets qui choisissent de mettre la société civile au cœur de la pratique artistique et la vie de la cité au centre de ses préoccupations. De nombreux thèmes sociétaux sont abordés ici par le biais de l’art : la justice, le multiculturalisme, l’isolement, la nature et plus généralement l’environnement.

 

 

Une série de tableaux vivants

Des mises en scènes collectives se déploient dans l'espace public toulousain, composant un parcours qui s'étend sur la journée.

 

1ER TABLEAU : REYNERIE, 10H-16H

Le quartier de la Reynerie est le point de départ de voitures hybrides végétalisées en direct, sortes de « monstroplantes » emblématiques des croisements entre nature et technologie, symptomatiques aussi de la distance entre périphérie et centre, qu’elles relient en fin de journée en rejoignant le tableau final à Port Viguerie.

 

2e TABLEAU : EMPALOT, 11H-13H

Dans le jardin du Centre social Empalot, accompagnés par l’association d’éducation populaire les Cités d’Or, de jeunes adultes résidant à Empalot, la Reynerie, les Izards ou Bagatelle, conduisent l’Audition Publique de Karim Dridi – sorte d’interview travaillée où se racontent de façon inédite un parcours professionnel et personnel.

 

 

3E TABLEAU : DAURADE, 16h30-17h30

Situé place de la Daurade, ce tableau prend pour point de départ créatif une sélection de termes fondateurs issus de la Constitution. Composée d’enfants avec lesquels auront été menés divers ateliers autour de ce motif (débats, création plastique et chorégraphique), cette assemblée singulière convoque également les « Sentinelles », figures ambigües de l’anonymat, incarnant une présence à la fois hostile et protectrice.

 

4E TABLEAU : VIGUERIE, 18h-20h30

Sensible à la dimension sociale et rituelle du partage de nourriture, etcetera se termine par un grand banquet. Ce repas s’organise autour du « Vaisselier », sculpture monumentale composée de meubles de récupération, à la fois arrière-cuisine et avant-scène, où s’affairent cuisiniers, serveurs et convives. Le menu est pensé à partir de produits locaux. Il s’agit de mettre en exergue la richesse d’un patrimoine culinaire pluriel issu de la diversité des traditions de la population toulousaine.

 

TABLEAU EN CONTINU : MÉtro, 14H-17H

Tout au long de l’événement, de petits groupes se réunissent à l’entrée des métros et dans l’espace public. Figures de la migration et de l’errance, ils peuplent la ville de leur présence discrète et incongrue avant de converger vers le tableau final.

 

Chacun des tableaux est sonorisé avec des postes de radio portatifs qui diffusent en direct sur les ondes de la radio FMR rencontres et discussions, mais également des hymnes spécialement composés pour l’occasion par des musiciens qui ont répondu à un appel à participation.

 

 

L’équipe artistique

Directrice artistique

CLAIRE TANCONS

Née en 1977 ; vit et travaille à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis)
Curatrice, chercheuse et critique, Claire Tancons est diplômée de l’École du Louvre, de l’Université de Montréal en Muséologie et du Courtauld Institute en Histoire de l’art et a suivi la formation curatoriale du Whitney Museum Independent Study Program. Elle a été commissaire associée de Prospect.1 New Orleans (2008-9) – première biennale internationale d’art contemporain de la ville. En tant que commissaire invitée de la 7e Gwangju Biennale (2008), de CAPE09 (2009) – seconde biennale de Cape Town, de la 7e Göteborg Biennial (2013), à la Tate Modern (2014) et au Faena Forum Miami Beach (2016), elle a organisé des performances processionnelles mêlant traditions de manifestations politiques et parades de carnaval hors des murs des galeries et musées, transformant ainsi des espaces publics en lieux d’expérimentations participatives et civiques.

 

ARTISTE

MOHAMED BOUROUISSA

Né en 1978 ; vit et travaille à Paris (France)
Mohamed Bourouissa est diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, spécialisation photographie. Dans son travail, il détourne la finalité technique des matériaux qu’il utilise – photo, vidéo, installation, sculpture – pour souligner les rapports de force et les pouvoirs en place. En conférant à ses œuvres une poésie ambiguë, l’artiste les détourne de l’esthétique journalistique dont elles semblent dans un premier temps être le reflet, et révèle ainsi le quotidien escamoté de la société contemporaine. Les œuvres de Mohamed Bourouissa ont été notamment vues à la Haus der Kunst (Munich), à la Biennale de la Nouvelle-Orléans, au Museo Reina Sofía (Madrid) et au Studio Museum de Harlem (New York).

 

COMPOSITEUR

CHRISTOPHE CHASSOL

Tour à tour pianiste, compositeur, arrangeur ou directeur musical (Phoenix, Sébastien Tellier), Christophe Chassol est l'auteur d'une œuvre inclassable. Il porte un regard subtil sur le monde qui l’entoure et collecte des sons issus du réel à partir desquels il crée des motifs rythmiques et musicaux.

 

CHOREGRAPHE

JAMES CARLES

James Carlès est un chorégraphe, danseur et conférencier. Avec une formation en danse et percussions africaines, modern jazz, classique et danse moderne, il développe une approche personnelle des « danses noires », souhaitant démystifier le regard que l'occident porte sur l'Afrique. En 1998, il fonde à Toulouse son propre centre chorégraphique.

 

 

AVEC

 

Archipel
AVEC - Actions pour Vaincre l’Exclusion de Citoyens 

Camille Savoye, chargée des Fourneaux de La cuisine, centre d’art et de design

Centre social ASSQOT site Polygone 

Centre social Bagatelle-Faourette

Centre social Empalot

Centre social Reynerie

Curiosités Florales

École élémentaire Daniel Faucher 2 

École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse, Lilian Candeias et Arthur Ripoche 

Les Cités d’Or

Lycée Gabriel Péri Diplôme de technicien des metiers du spectacle
Lycée Saint Sernin 

Lycée Urbain Vitry, Diplôme de technicien des métiers du spectacle option machiniste et constructeur

Marie-Charlotte Petit et Bruno Salviac, chefs cuisiniers de l’Anartiste 

Music’Halle

Noémi Panguiangani

Radio FMR et Philippe Pitet

Renaud Defour, chef cuisinier de l’Atelier de Cuisine Gourmande

Rozica Covaci
Sid-Ahmed Aouanouk, chef cuisinier du Dar Diaf

Tata-Georgette

Unis-Cité 

Voir et Comprendre

Tous les bénévoles, brodeurs, conducteurs, danseurs et musiciens.

 

REMERCIEMENTS

 

Arrow Workshop

Brique Rouge
Centre chorégraphique James Carlès

Centre social Empalot
Cocipro

École Supérieure d’Audiovisuel

Emmaüs Toulouse

Hasur-e

Institut Supérieur des Arts de Toulouse

La cuisine, centre d’art et de design 

Lycée Urbain Vitry 

Mercerie Fassi

Régie de quartier Empalot Services

Relais 81

Sacha Sydoryk, doctorant en droit à l’Université Toulouse Capitole

Théâtre Garonne

Tribunal de Grande Instance de Toulouse


Dessins préparatoires : ©ADAGP Mohamed Bourouissa 2017, courtesy l'artiste et de kamel mennour, Paris/Londres