Le Festival L'Adresse etcetera : un rituel civique

LE PRINTEMPS
DE SEPTEMBRE

À TOULOUSE

LE FESTIVAL
Avant

Hans Op De Beeck

The Garden of Whispers
23.09.16 - 27.11.16
Installation - création — Couvent des Jacobins

Photos diane arques / ADAGP, Paris, 2016

Né en 1969 à Turnhout, vit à Bruxelles

 

À travers l’exploration de pratiques aussi diverses que l’écriture, la mise en scène, le film d’animation, le dessin, la sculpture et l’installation, l’artiste flamand Hans Op de Beeck développe une forme de fiction visuelle entre ironie et gravité, humour et mélancolie, offrant au visiteur-spectateur un moment d’émerveillement et d’introspection. Hans Op de Beeck parle souvent d’« expérience » quand il évoque ses installations sculpturales immersives. Il y est question de paysages et de points de vue, de distance à la fois spatiale et temporelle et de métamorphose des espaces investis. On y décèle aussi l’ennui et l’absurdité tragicomique de notre existence postmoderne, d’un monde qui tourne en rond, en boucle comme les boucles qu’il utilise souvent dans ses vidéos.
À Toulouse, l’artiste installe dans le réfectoire des Jacobins un paysage monochrome qui convie les visiteurs à une escale tantôt silencieuse tantôt chuchotée, entre fiction et réalité, invitation à la méditation et à la rêverie.

Exposition réalisée en partenariat avec les SABLIÈRES MALET