Le Festival L'Adresse

LE PRINTEMPS
DE SEPTEMBRE

À TOULOUSE

LE FESTIVAL
21.09 — 
21.10.2018

Tarek Atoui - Camille Llobet

L'Emprise des sens
21.09.18 - 21.10.18
Exposition collective — Quai des arts (Cugnaux)

L’exposition L’Emprise des sens réunit Tarek Atoui (WITHIN) et Camille Llobet (Voir ce qui est dit, Séquence, Faire la musique), deux artistes qui chacun à leur manière s’intéressent aux relations entre musique et surdité et invite le spectateur à une expérience sensorielle. 

Depuis les années 1910, l’art n’a cessé d’élargir sa notion et le spectre de ses pratiques. Avec les futuristes italiens, et en particulier Luigi Russolo, le bruit est entré dans son champ aux confins de la musique et de la sculpture. Plus tard, John Cage introduisit le silence dans la musique. L’objet trouvé ou fabriqué a pris une place grandissante dans les œuvres. Les interrogations liées au langage et à la communication ont offert aux artistes tout un domaine de réflexion et de travail. Avec l’art conceptuel, le rôle des sens s’est trouvé presque supprimé. Pourtant les œuvres s’adressent d’abord aux sens qui les perçoivent. Les sens nous donnent notre emprise quotidienne sur le monde. Dès lors, comment une personne sourde ou mal-entendante reçoit-elle les événements sonores ? Comment peut-elle s’en saisir ? Et comment peut-elle restituer son expérience auditive singulière ? Cette exposition réunit deux artistes, Tarek Atoui et Camille Llobet, qui se confrontent à ces questions, nous invitent à éprouver autrement la perception, associent dans leur travail des personnes sourdes et s’adressent à ce public pour lequel la plupart des œuvres ne sont pas pensées. Ce qui est en jeu ici, c’est une pratique inclusive de l’art contemporain.

 

TAREK ATOUI

WITHIN

 

WITHIN est un projet collaboratif explorant comment la surdité peut influencer notre réception et notwre compréhension de la performance sonore. Il étend la notion d’écoute au-delà de l’ouïe vers une perception tactile et visuelle du son. Initié en 2012 et enrichi par le duo curatorial Council, WITHIN a évolué lors de ses présentations à travers le monde – à la biennale de Sharjah (2013), à l’Experimental Music and Performing Art Center à New York (2015), à la Galerie Chantal Crousel à Paris (2017), etc. Itinérance au cours de laquelle Tarek Atoui a conçu un ensemble de onze instruments en collaboration avec des fabricants et designers d’instruments, des concepteurs de logiciels, des étudiants et bénévoles sourds et entendants. Composé de l’exposition de ces instruments que les visiteurs sont invités à manipuler, d’ateliers et de concerts, le projet se développe tout au long de la manifestation. Né en 1980 au Liban, Tarek Atoui vit et travaille à Paris.

 

Dans le cadre de l'exposition, une série de trois concerts est programmée les 22 et 29 septembre et le 20 octobre.

 

CAMILLE LLOBET

Voir ce qui est dit

 

Camille Llobet explore les formes du langage dans leurs manifestations les plus diverses, physiques, émotionnelles, artistiques. Voir ce qui est dit est une œuvre composée de deux vidéos réalisées avec Noha El Sadawy, performeuse sourde, durant les répétitions de l’orchestre du Collège de Genève. Placée à côté du chef d’orchestre à chaque répétition, la signeuse a cherché des manières de décrire, raconter, commenter l’orchestre en langue des signes et donne ainsi à voir ce qui est joué. Dans cette exposition, Camille Llobet présente également la vidéo Faire la musique et la série de sérigraphies Séquence. Née en 1982 à Bonneville, Camille Llobet vit et travaille à Sallanches.

Exposition réalisée en partenariat avec le Quai des arts (Cugnaux).

Remerciements pour le projet WITHIN : le Centre national des arts plastiques et la Galerie Chantal Crousel.

Exposition collective
Quai des arts (Cugnaux)
Tarek Atoui - Camille Llobet
21.09.2018