EN

À TOULOUSE

Archives

Cerith Wyn Evans

Exposition — Espace Caviole

Né en 1958 au Pays-de-Galles,

Vit et travaille à Londres (Grande-Bretagne)

 

L'oeuvre de Cerith Wyn Evans procède d'une pensée complexe et nourrie de références, de la musique classique aux hits kitschs des années 80 aux Situationnistes, en passant par la Beat Génération. 

L'artiste met à mal les certitudes perceptuelles du spectateur et provoque parfois un véritable "dérèglement des sens". Son grand miroir concave Inverse, Reverse, Perverse, où se reflète un néon inversé indiquant la sortie TIX3 (1994), procède de cette volonté de perturbation, de même que ses photographies représentant des fleurs exceptionnelles, comme l'Arum géant qui fleurit tous les cent ans, ou encore cette orchidée arrosée avec sa propre urine, alors qu'il a bu un alcool issu de la plante même. L'installation Dreamachine présentée pour la première fois en Europe est directement inspirée de la Dreamachine du peintre et écrivain Brion Gysin, ami de William Burroughs, et mise en relation avec des films choisis par l'artiste. Celle-ci incite les gens à voir, à découvrir des visions hallucinatoires derrière leurs yeux fermés, voire à créer leurs propres images mentales.