EN

À TOULOUSE

Archives

Rika Noguchi

Exposition — Musée Henri-Martin

Née en 1971 (Japon)

vit et travaille à New York (USA)

 

Les photographies de paysage urbain ou naturel de Rika Noguchi s'inscrivent dans une tradition du paysage "état d'âme", qui convoque aussi bien le mysticisme romantique d'un Caspar David Friedrich que le réalisme fictionnel contemporain d'un Walter Niedermayr. A la suite de ses premiers travaux en noir et blanc, représentant des édifices en construction (Record of creation, 1994-1996), Noguchi a réalisé des "images de rêve" où le visible apparaît ténu, presque en état de disparition. Ainsi de sa série Seing Birds (1997), paysages épurés où l'on distingue un minuscule joueur de cerf-volant, ou encore de celle exposées à Cahors, A Prime (1998), réalisée au Mont Fuji, où la brume assourdit les sujets et les contours, comme si l'homme venait d'apparaître sur la terre ou de poser un pied sur la lune.