EN

À TOULOUSE

Archives

Peaches

Concert — Place de la Daurade

Cette reine de l’entertainment, toujours moulée dans un short en vinyle, livre des chansons d’une insolence trash sur fond de mélange éléctro-punk synthétique, cheap et minimaliste. Sa couleur : le rose, son sujet de prédilection : le sexe. D’ une voix inimitable, miaulant et rugissant, elle y débite des paroles crues et grossières avec une touche de féminisme arrogant et une bonne dose d’incorrection politique. En somme une version electro, punk et sexy de la Debbie harry des années 80.