EN

À TOULOUSE

Archives
Le Printemps de septembre — Fragilités

27.09 -- 13.10.2002

L'an dernier, le printemps, après dix ans passés à Cahors, a changé de ville et de nom. Les deux tragédies du mois de septembre 2001 ont bien sûr pris le pas sur tout le reste, mais le festival s'est tenu malgré tout, et a semblé tout de suite trouver sa place dans une ville ouverte et pleine d'énergie telle que Toulouse. 

 

Cette année, il souhaite donner sa pleine mesure dans cette ville dont les blessures se referment lentement. L'échelle, ici, est différente, les attentes aussi. A Cahors, le printemps reposait sur une grande solidarité locale et une inventivité constante de la part des organisateurs et des artistes pour faire face aux diverses difficultés. Ici, le printemps passe à une autre dimension, plus professionnelle au niveau véritablement international. Il le fait avec le souci de continuer à être cet "observatoire de la création contemporaine" qui est l'objectif que l'équipe fondatrice lui avait assigné. 

 

Mais la création, au cours des dix dernières années, a beaucoup évolué. Les lieux et les circuits de l'art se sont multipliés, la création artistique s'est elle aussi professionnalisée et mondialisée, pour le meilleur et pour le pire. En même temps, l'art est plus que jamais une manière rigoureuse et radicale de penser le monde, ses changements, ses incertitudes, sa complexité. Sa dimension sociale et politique est maintenant une donnée incontournable, quel qu'en soit le mode d'expression, à l'intérieur de l'institution ou en dehors. 

 

Le thème qui fédère l'édition 2002, "Fragilités", proposé par Marta Gili, commissaire des expositions, saisit avec beaucoup d'acuité et de subtilité un état de la situation présente, tant dans le domaine public que dans le domaine privé. Le constat, loin d'être statique, invite au contraire à une mise en question des instruments et des présupposés au travers desquels nous tentons de déchiffrer le monde. Il est une invitation faite à chacun, comme l'écrit Marta Gili, à "exposer au grand jour sa propre sensibilité".

 

Les artistes, là encore, nous montrent la voie, en renonçant aux certitudes, celles d'une pratique bien installée, de la maîtrise d'un médium unique, par exemple. Nous le voyons entrecroiser et métisser des formes d'expression différentes, photographie, vidéo, projection, installation, et passer de l'espace muséal à l'espace public. Le festival lui-même peut se lire comme une vaste installation en chantier, qui associe expositions et projets dans la ville, projections et spectacles vivants, musique, performance et travail sur l'espace urbain.

 

Mobilité, hybridation : les lignes directrices dont d'emblée en phase avec la grande ville, à laquelle elles empruntent beaucoup et dont elles nous parlent aussi indirectement. L'"observatoire", du coup, n'est plus une conscience critique détachée, il est pris dans la circulation entre les différentes formes d'expression. Il est partie prenante, tout comme le scientifique fait partie de l'expérience qu'il conduit, et qu'il modifie du fait de sa présence même, ou tout comme le spectateur, d'une certaine manière, "fait" l'oeuvre qu'il regarde.

 

Ce "principe d'incertitude", pluq que jamais au coeur de la création d'aujourd'hui, est aussi une des sources du plaisir que nous éprouvons à son contact. 

C'est ce plaisir que nous avons souhaité partager avec tous dans cette édition 2002 du printemps de septembre qui existe grâce à la fidélité des entreprises mécènes qui financent plus de 50% de ce festival depuis les premières années, aux côtés de la ville de Toulouse dont le maire, Philippe Douste-Blazy, a toujours soutenu la création artistique, de la DRAC - ministère de la Culture et de la Communication - et de la région Midi-Pyrénées.

 

Marie-Thérèse Perrin

Présidente

Lire la suite
Programmation
Concert

ADDN TO X - BARRY 7

Espace public
Exposition

Jean-Marc Bustamante

Couvent des Jacobins
Exposition

Simone Decker

École des beaux-arts de Toulouse
Exposition

Charles Fréger

Château d'Eau
Exposition

Todd Hido

Couvent des Jacobins
Installation vidéo

Christl Lidl - Jean-René Lorand

Espace EDF Bazacle
Installation – performance

Lucy Orta

Nexus type opera.tion Life nexus
Place de la Daurade
Exposition

Václav Stratil

Fondation d'entreprise espace écureuil pour l'art contemporain
Installation vidéo

Keren Amiran

Espace EDF Bazacle
Installation

Daniel Canogar

Hôtel-Dieu
Exposition

Luc Delahaye

Espace EDF Bazacle
Exposition

Daniel Garcia Andujar

École des beaux-arts de Toulouse
Installation – performance

I could never be a dancer

Beaux-arts
École des beaux-arts de Toulouse
Exposition

Marcello Maloberti

Fondation d'entreprise espace écureuil pour l'art contemporain
Exposition

Hans-Christian Schink

Espace EDF Bazacle
Exposition

Mathilde Ter Heijne

Couvent des Jacobins
Installation vidéo

Maja Bajevic

Fondation d'entreprise espace écureuil pour l'art contemporain
Exposition

Kao Chung-Li

École des beaux-arts de Toulouse
Exposition

Naia Del Castillo

Couvent des Jacobins
Concert

Gonzales

Place de la Daurade
Installation vidéo

Zhu Jia

Espace EDF Bazacle
Exposition

Marta Maria Perez Bravo

Couvent des Jacobins
Exposition

Alexandra Sell

Goethe-Institut
Installation vidéo

Unglee

Fondation d'entreprise espace écureuil pour l'art contemporain
Installation vidéo

Mathieu Bernard-Reymond

Espace EDF Bazacle
Conférence

Odile Darbelley - Jacquelin Michel

Les bas morceaux de l'odalisque
École des beaux-arts de Toulouse
Concert

DJ Mehdi

Place de la Daurade
Spectacle

Grand Magasin

Elargir la recherche aux départements limitrophes
les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse
Exposition

Barbara Kruger

les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse
Exposition

Hans Op De Beeck

Couvent des Jacobins
Exposition

Lorna Simpson

École des beaux-arts de Toulouse
Exposition

Tomoko Yoneda

École des beaux-arts de Toulouse
Installation vidéo

Antonella Bussanich

Fondation d'entreprise espace écureuil pour l'art contemporain
Concert

Dat politics

École des beaux-arts de Toulouse
Concert

Ellen Allien

Place de la Daurade
Installation vidéo

Laurent Grasso

École des beaux-arts de Toulouse
Exposition

Bernard Lallemand

Hôtel-Dieu
Exposition

Lucy Orta

Couvent des Jacobins
Concert

Stereototal

École des beaux-arts de Toulouse