EN

À TOULOUSE

Archives

Adrian Paci

Installation vidéo — École des beaux-arts de Toulouse

adrian paci, home to go, 2001

poussière de marbre, résine et cordes, tuiles, bois et colman, 165 x 90 x 120cm

collection agi, vérone

courtesy galerie francesca kaufmann, milan

adrian paci, albanese stoies, 1997

projection vidéo 7'

courtesy galerie peter kilchmann, zürich

Né en 1969 à Shkodra, Albanie.
Vit à Milan.

 

Artiste d’origine albanaise résidant en Italie, Adrian Paci aborde à travers différents médiums les questions de l’immigration. Home to go (2001), sculpture grandeur nature représentant l’artiste en train de porter le toit d’une maison sur son dos, reflète les sentiments mêlés qui accompagnent souvent ceux qui se déplacent. La métaphore rassurante de l’homme-escargot, emportant sa maison partout où il va, disparaît au profit d’une image plus inquiétante : le toit placé de façon précaire sur la tranche, comme une paire d’ailes, semble plus sûrement constituer un fardeau. Dans la vidéo Albanians stories (1997), il filme de manière simple et spontanée sa fillette Jola en train de raconter une histoire qui ressemble à celle d’un conte de fées. Mais le spectateur s’aperçoit rapidement que le récit n’emprunte pas seulement ses images à celles d’une fable, mais se réfère plus directement à l’actualité : de conteur, l’enfant se transforme en témoin d’une guerre traumatisante. Adrian Paci parvient à travers un récit intime et personnel à rejoindre l’Histoire.