EN

À TOULOUSE

Archives

Diana Thater

Exposition — Espace EDF Bazacle

Diana Thater, vue d'exposition, Espace EDF Bazacle, Toulouse, 2005
© Printemps de Septembre, photo André Morin

Diana Thater, vue d'exposition, Espace EDF Bazacle, Toulouse, 2005
© Printemps de Septembre, photo André Morin

Née en 1962 à San Francisco.
Vit à Los Angeles.

 

Avec ses oeuvres environnementales constituées de projections d'images vidéo, de couleur et de lumière, Diana Thater transforme les lieux qu'elle investit en théâtres, ou mieux en opéras symboliques et critiques. Son centre d'intérêt est le rapport entre l'humain, la technologie et la nature. C'est pourquoi la figure de l'animal est centrale dans ses oeuvres récentes, dont l'intention première est d'engager l'homme à reconsidérer son rapport au monde.

 

Les animaux représentés ont pour la plupart une organisation sociale et un système de communication très développés, comme le loup, le dauphin ou l'abeille. Diana Thater organise alors une sorte de vis-à-vis, d'effet de miroir entre leurs comportements et ceux des spectateurs. A cet égard, elle considère la technologie comme une sorte de prothèse naturelle, comme un moyen utile et nécessaire à un changement de perspective.

 

C'est dans le cadre de l'espace EDF Bazacle, intimement lié à l'eau et au fleuve, que Diana Thater a été invitée à concevoir une oeuvre spécifique, Psyche.