EN

À TOULOUSE

Archives

Philip Taaffe

Exposition — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Philip Taaffe, vue d'exposition, Les Abattoirs, Toulouse, 2005
© Printemps de Septembre, photo André Morin

Né en 1955 à Elizabeth, USA.
Vit à New York.

 

La peinture de Philip Taaffe procède tout à la fois de la représentation et de l'iconoclasme, de l'image et de l'ornement. Pas exactement abstraite, elle relève aussi de l'immatériel, de l'éphémère et de l'organique. Les images de ses tableaux sont de l'ordre de la forme et de la figure, de la contemplation et de l'apparition.

 

La série d'oeuvres qu'il a sélectionnée pour l'une des salles des Abattoirs balaye le tabou du décoratif au profit d'une imagerie qui se joue des codes de l'esthétique, cette invention typiquement occidentale qui repose sur une rupture entre l'homme, la nature et les éléments. Rien d'étonnant alors à ce qu'il se réfère aussi bien à l'Expressionnisme abstrait ou au Pop art, à Duchamp ou à Rauschenberg, qu'aux traditions populaires et tribales. C'est via l'arabesque, la spirale et d'autres motifs immémoriaux que sa peinture renoue avec l'une des dimensions première et vertigineuse de l'art.