EN

À TOULOUSE

Archives

Asta Gröting

The Inner Voice / I AM BIG
29.09.06 - 30.09.06
Spectacle — Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Asta Gröting, The Inner Voice / I AM BIG, Auditorium Saint-Pierre des Cuisines, Toulouse 2006

© Printemps de septembre, photo D. Brunner

Asta Gröting, The Inner Voice / I AM BIG, Auditorium Saint-Pierre des Cuisines, Toulouse 2006

© Printemps de septembre, photo D. Brunner

Durée : 30mn
Avec : Buddy Big Mountain
Texte : Deborah Levy
Mise en scène et production : Asta Gröting

Le spectacle I AM BIG est l’une des étapes du projet The Inner Voice (“La Voix intérieure”) qui s’inscrit au sein d’une oeuvre d’une grande cohérence. Plasticienne allemande, Asta Gröting s’est fait connaître dans le milieu de l’art à travers ses sculptures très formelles figurant des organes en lien avec les affects humains. Dans le cadre de ce processus, elle en vient à représenter l’âme et choisit pour médium une marionnette de ventriloque qu’elle fabrique elle-même. Animée, la marionnette devient cette “voix intérieure” qui donne tout d’abord son titre à une série de vidéos puis de performances. C’est dans cette rencontre pleine d’humanité entre un art dit “mineur” et les beaux-arts que réside la finesse du travail d’Asta Gröting. Elle confie sa marionnette à de nombreux ventriloques, dont le troublant indien américain Buddy Big Mountain qu’elle rencontre lors d’un congrès de ventriloquie à Las Vegas. Mi nonne, mi sorcière, très simple, les yeux grands ouverts, la marionnette est bien humaine, très différente des peluches, poupées enfantines ou autres grotesques partenaires habituels aux ventriloques. Les textes, écrits au départ par l’artiste elle-même, puis commandés à des écrivains (dont Tim Etchells de Forced Entertainment), abordent les grandes questions qui influencent la psyché humaine : la mort, l’amour, le rapport à l’autre, la vanité… Tour à tour surmoi, représentation de l’autre ou expression de l’inconscient, la marionnette fonctionne comme un miroir. Ce rapport presque schizophrène entre leventriloque et la marionnette perd le spectateur dans les méandres de l’identité et de la représentation : qui parle ? qui prête sa voix à qui ? qui manipule qui ? Dans l’étape I AM BIG, qui traite notamment de l’image de soi, ces questions sont posées avec une acuité particulière.


Née en 1961, Asta Gröting vit à Berlin. Elle a participé à de nombreuses expositions collectives dont la Biennale de Venise en 1990, l’exposition Passageways au Roseum de Malmö en 1993 à et la Biennale de São Paolo en 1994. Son projet The Inner Voice a débuté en 1993.