EN

À TOULOUSE

Archives

Christophe Fiat

La Reconstitution historique
Performance — Studio du CDC

Christophe Fiat, La Reconstitution historique, Studio du CDC

Coproduction Centre de Développement, Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées, Centre chorégraphique national de Montpellier, Languedoc-Roussillon — Programme ReRc (résidence de recherche).

© Printemps de septembre 2006, photo D. Brunner

© Printemps de septembre, photo D. Brunner

Christophe Fiat mène de front un travail d’écrivain et de performer. De Lady Diana Spencer à l’écroulement des Twin Towers, il étudie la société, ses produits culturels, ses fantasmes, ses peurs. Documentée, savante et banale en même temps, fictionnelle, politique et poétique, la langue qu’il utilise est menée à un train d’enfer sous les effets persistants de la boucle, de la répétition, de la ritournelle. Dans ses performances, jouant avec l’icône du rocker, il utilise une vieille guitare électrique dont il a enlevé cinq des six cordes. Loin de toute velléité spectaculaire, il assène son texte sur un ton monocorde, afin que ne subsiste à la fin de la performance que la mémoire d’un texte. Avec La Reconstitution historique, projet consacré à la littérature et à la danse, Christophe Fiat collabore pour la première fois avec d’autres artistes, en l’occurrence le danseur Rémy Héritier et la vidéaste Louise Armand. Parallèlement à son livre La Reconstitution historique – une aventure de Louise Moore (Al Dante, 2006), il entreprend ici de construire, sur une longue durée, le récit d’une épopée contemporaine. Celle-ci met en scène la journaliste Louise Moore, de sa visite au camp X-Ray sur l’île de Guantanamo pour faire un reportage, à sa décapitation par les terroristes qui l’ont enlevée. En utilisant de nombreuses références aux États-Unis, à leur culture et en particulier à leur cinéma, en décortiquant le discours qui règne de ce côté-ci de l’Atlantique sur les États-Unis, c’est de l’état de la société française que Christophe Fiat veut parler.

Conception et texte : Christophe Fiat
Interprétation et musique : Christophe Fiat/Rémy Héritier
Vidéos et voix off : Louise Armand
Régisseur général : Eric Yvelin
Production : CLOUDBUSTERS/Carole Bodin
Coproduction CDC - Centre de Développement, Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées, Centre chorégraphique national de Montpellier, Languedoc-Roussillon — Programme ReRc (résidence de recherche).