EN

À TOULOUSE

Archives

Margaret Salmon

22.09.06 - 15.10.06
Installation vidéo — Fondation d'entreprise espace écureuil pour l'art contemporain

Margaret Salmon, vue d'exposition, Fondation espace écureuil, Toulouse, 2006

© Printemps de septembre, photo André Morin

Née en 1975 à New York, USA.
Vit à Harrogate, Royaume-Uni.

 

Margaret Salmon est la première lauréate du nouveau prix MaxMara, une récompense attribuée en association avec la Whitechapel Art Gallery de Londres et destinée aux jeunes artistes femmes travaillant en Grande-Bretagne. Saluée notamment par Gillian Wearing, l'oeuvre de cette cinéaste d'origine américaine se nourrit de références à la grande tradition réaliste du septième art, qu'il s'agisse du documentaire de propagande de la Farm Security Administration aux États-Unis, du néoréalisme italien, ou du cinéma vérité français.

 

À la manière des pionniers du film d'artiste, Salmon travaille seule, tournant en 16 mm ou en super 8. Ses sujets sont tirés du quotidien : personnages de condition modeste, souvent des proches, dont elle montre les vies à la fois ordinaires et dramatiques. Particulièrement sensible aux interactions entre la bande-son et l'image, Salmon en tire des effets troublants qui augmentent la sobriété documentaire de ses films d'une dimension lyrique. Son travail est présenté à l'Espace écureuil.