EN

À TOULOUSE

Archives

Markus Schinwald

22.09.06 - 15.10.06
Installation vidéo — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Markus Schinwald, vue d'exposition, Les Abattoirs, Toulouse, 2006

© Printemps de septembre, photo André Morin

Markus Schinwald, vue d'exposition, Les Abattoirs, Toulouse, 2006

© Printemps de septembre, photo André Morin

Né en 1973 à Salzburg, Autriche.
Vit à Vienne, Autriche.
 

S'inspirant de la mythologie, des théories psychanalytiques et de l'histoire des civilisations, Markus Schinwald replace la métamorphose au coeur de la création artistique. De son passage par la mode, l'artiste a notamment conservé une préoccupation pour la manière dont le corps est modelé par l'esprit, les pulsions et l'imaginaire. Son refus du naturalisme s'exprime ainsi dans la conception de prothèses et de vêtements qui contraignent le mouvement. Revêtus par les interprètes de ses vidéos et de ses chorégraphies, ces objets sont également exposés dans des installations et présentés comme des fétiches. Subversive, l'oeuvre de Schinwald est d'autant plus troublante que "l'inquiétante étrangeté" s'y confond avec la normalité comme le démontrent ses photographies de contorsionnistes mis en scène dans des situations très ordinaires.

 

Pour le Printemps de septembre, l'artiste présente aux Abattoirs une vidéo ainsi qu'une série inédite de photographies, réalisée dans le cadre d'une commande de la Maison européenne de la photographie (Paris).