EN

À TOULOUSE

Archives

Runa Islam

Be The First To See What You See As you See It
22.09.06 - 15.10.06
Installation vidéo — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Runa Islam, Be The First To See What You See As You See It, 2004
Installation vidéo 16mm avec son, 7 mn 30 sec

Courtesy Jay Jopling / White Cube, Londres
Vue d'exposition, Les Abattoirs, Toulouse 2006

© Le Printemps de septembre, photo: André Morin

Runa Islam, Be The First To See What You See As You See It, 2004
Installation vidéo 16mm avec son,  7 min 30 sec

Courtesy Jay Jopling / White Cube, Londres
Vue d'exposition, Les Abattoirs, Toulouse 2006

© Printemps de septembre, photo André Morin 

Runa Islam, Be The First To See What You See As You See It, 2004
Installation vidéo16mm avec sond, 7 mn 30 sec

Vue de l'exposition, Les Abattoirs, Toulouse 2006

Courtesy Jay Jopling / White Cube, Londres

© Printemps de septembre, photo André Morin 

Née en 1970 à Dhaka, Bangladesh.
Vit à Londres, Royaume-Uni.

 

Runa Islam fait partie de cette jeune génération d'artistes qui reprend à son compte l'approche déconstructiviste du cinéma d'auteur pratiqué par ses aînés, tout en lui insufflant de la puissance émotionnelle. Attentive à la perception du spectateur, elle joue de ses sensations et de ses attentes sans lui cacher le procédé. Son travail s'articule à la limite entre l'analytique et l'affectif et sa poésie se nourrit de leur relation paradoxale.

 

La dernière Biennale de Venise a révélé sa vidéo Be The First To See What You See As you See It ("Sois le premier à voir ce que tu vois comme tu le vois"). Le film, qui est présenté aux Abattoirs, explore le moment où la conscience envisage la transgression et le passage à l'acte. Les ruptures de tempo et de fond coloré, l'inexpressivité du visage, la confusion des lieux entre show room et salon de thé, la sonorité cristalline, les gestes ralentis, une certaine idéalisation formelle, tout concourt à nous plonger dans un temps suspendu entre le rêve et la réalité : le temps de l'écart.