EN

À TOULOUSE

Archives

Yann Encre

Thee, Stranded Horse, Choeur de Tokyo
23.09.06
Concert — Jardin Raymond VI

Yann Encre, Thee, Stranded Horse, Choeur de Tokyo, ciné-concert Ecole des beaux-arts de Toulouse 2006

© Printemps de septembre, photo D. Brunner

 

Yann Encre, Thee, Stranded Horse, Choeur de Tokyo, ciné-concert Ecole des beaux-arts de Toulouse 2006

© Printemps de septembre, photo D. Brunner

Jeune musicien français, Yann Encre a su créer une oeuvre subtile, à partir de voix, d’instruments acoustiques et d’électronique discrète. Dans ses disques sortis sous le nom Encre, on décèle une langue riche et une musicalité sombre, bien à part dans le paysage du rock français. Parallèlement à ce dernier, Yann Encre emprunte d’autres chemins, où l’on croise autant le Bolan de Tyrannosaurus Rex que Leonard Cohen, John Fahey, les griots d’Afrique de l’Ouest ou les bluesmen du Delta. Pour son projet Thee, Stranded Horse, il s’accompagne notamment d’une kora, instrument dont il est tombé amoureux et qu’il pratique désormais avec une fièvre très inspirée. En début d’année, l’auditorium du musée du Louvre lui passe commande d’une oeuvre musicale autour de petits films burlesques du début du siècle. Il y répond en créant une musique à la fois mélodique et minimale, à l’opposé de toute velléité illustrative.