EN

À TOULOUSE

Archives

Myriam Mechita

21.09.07 - 14.10.07
Exposition — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Myriam Mechita, La goutte d'eau qui déforme le vase, 2007 
Technique mixte 
Dimensions variables 
Courtoisie the Nosbaum and Reding Gallery, Luxembourg 

© Printemps de septembre, photo: Philippe Migeat

Myriam Mechita, Quelque part sans langage ni rue, 2007 
Peinture acrylique 
Dimensions variables 
Courtoisie the Nosbaum and Reding Gallery, Luxembourg 
© Printemps de septembre, photo: Philippe Migeat

Née en 1974 à Strasbourg, France.
Vit et travaille à Paris, France.

 

Myriam Mechita crée des mirages. Ses oeuvres cristallisent les forces contraires de la création et de la destruction, de la vie et de la mort. Mais le corps reste prédominant dans ses sculptures et ses installations. Essentiellement des corps d'animaux, quand elle reprend les « âmes » (ou les formes) qu'utilisent les taxidermistes pour les recouvrir de paillettes, de perles, de chrome ou d'aluminium poli miroir, jusqu'à offrir l'illusion d'absence de matière. Comme pour les replonger dans une sorte de bain cosmique qui viendrait défier l'expérience de la finitude en leur redonnant une dimension magique et sacrée. Ses images murales monumentales procèdent d'une même liquéfaction, d'une même alchimie : elles se répandent dans l'espace jusqu'à rendre obsolète l'opposition entre physique et mental. Bien qu'elle joue de l'immatérialité, de l'apparition et de la disparition, cette oeuvre demeure extrêmement physique et dynamique. Elle prend en charge le jeu des forces antagonistes qui régissent l'univers dans un rituel poétique rare et précieux.