EN

À TOULOUSE

Archives

Gisèle Vienne

Jerck
Les Soirées Nomades de la Fondation Cartier pour l’art contemporain — Studio du CDC

Gisèle Vienne

© Alain Monot

D'après une nouvelle de Dennis Cooper
Conception et mise en scène : Gisèle Vienne
Dramaturgie et adaptation : Dennis Cooper
Musique originale : Peter Rehberg et El Mundo Frio de Corrupted
Crée en collaboration avec, et interprété par : Jonathan Capdevielle

En co-réalisation avec le Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/ Midi-Pyrénées
 

Au milieu des années 70, le tueur en série Dean Corll tua une vingtaine de jeunes garçons avec l'aide de deux complices adolescents. Jerk , pièce aux accents batailliens de l'écrivain américain Dennis Cooper, raconte cette épopée sanglante à travers la voix de l'un d'entre eux. En confiant ce texte à l'acteur et marionnettiste Jonathan Capdevielle, Gisèle Vienne poursuit son travail sur le rapport entre fiction et réalité. La forme parfaitement maîtrisée du spectacle, la finesse des marionnettes et la narration presque plaintive du personnage principal déréalisent la violence du texte et plongent le spectateur dans un malaise diffus.