EN

À TOULOUSE

Archives

Jens Haaning

26.09.08 - 19.10.08
Exposition —

 Vit et travaille à Copenhague, au Danemark.

 

Dans sa forme, et par l'échelle utilisée, Ma'lesh ressemble aux peintures murales publicitaires d'autrefois ou à une enseigne d'entreprise. Ma'lesh signifie « tant pis », « c'est pas grave », « peu importe » – une expression d'origine égyptienne pouvant s'employer aussi bien pour dire pardon que pour sous-entendre une certaine rancoeur. Comme toujours dans le travail de Haaning, le message délivré reste indéterminé, en suspend. La peinture murale renvoie le spectateur à l'idée qu'il se fait de cette notion, à des associations personnelles.
Est-ce que le mot dit quelque chose, véhicule une idée précise, ou est-ce qu'il est une surface de projection ?

 

Jens Haaning a participé à de très nombreuses expositions partout dans le monde et notamment à la Documenta de Kassel (11e édition) et à la Biennale de Sidney.

 

Une exposition monographique de son travail a été organisée début 2007 par l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne.