EN

À TOULOUSE

Archives

Patrick Weidmann

25.09.09 - 18.10.09
Exposition — Casino Théâtre Barrière

998-2-2008

©Patrick Weidmann

Patrick Weidmann, sans titre

©Patrick Weidmann

Né en 1956 à Genève.

Vit à Genève.

 

A travers ses pratiques d’écriture et de photographie, l’artiste suisse interroge les mythologies de la société post-industrielle. Découpages, assemblages, agrandissements photographiques : en transformant les consommables en signes, Patrick Weidmann révèle la mécanique visuelle des publicitaires, dénonce la « Bimboplastie », titre d’un de ses derniers livres, à l’œuvre dans notre société de consommation, et exacerbe les rapports de séduction, voire de fétichisation que nous entretenons avec ces objets que le monde marchand propose sans cesse à notre désir.

 

Que vous inspire le sous-titre de l’exposition : « là où je suis, n’existe pas » ?
Patrick Weidmann : En effet, cette proposition repose sur le vieux postulat sémantique de l’irruption, toujours possible là où on n’attend plus de l’attendre. Je confirme qu’elle tient toutes ses promesses, pour autant que les illusions perdues soient restées intactes.


Qu’est-ce que l’art vous permet d’accomplir ?
Patrick Weidmann : Une sorte de crime parfait, ou les preuves et les indices ne seraient servis qu’au dessert, et l’alibi un baba-o-rhum en apparence ordinaire, resté dans sa vitrine.