EN

À TOULOUSE

Archives

Haegue Yang

23.09.11 - 16.10.11
Exposition — La Chapelle des Carmélites

Haegue Yang
Site Cube, 2011 (vue d’installation)
Courtoisie Kunsthaus Bregenz, Haegue Yang
© Le Printemps de Septembre-à Toulouse

Haegue Yang

Site Cube, 2010 (vue d’installation)

© Kunsthaus Bregenz, Haegue Yang

Crédit photo: Markus Tretter

Née en 1971 à Séoul (Corée), vit en Allemagne.

 

À partir d’objets fonctionnels, Haegue Yang élabore avec ses installations un système formel calqué sur une projection corporelle, alternant entre figuration et géométrie abstraite. En les faisant passer sur le terrain de la sculpture ou de la photographie, Yang laisse ces objets habillés errer entre deux états, entre la familiarité physique et l’étrange présence d’êtres fantomatiques. Elle investit la Chapelle des Carmélites avec une nouvelle série d’installations : des cubes translucides contenant des bougies, comme autant d’autels familiers hantés par une vie antérieure. Ce projet est basé sur l’un des mythes fondateurs de la Corée, la « femme ours », et est accompagné d’un récit librement inspiré par ce mythe.