EN

À TOULOUSE

Archives

Klara Lidén

23.09.11 - 16.10.11
Exposition — Espace Saint-Cyprien

Klara Lidén
Poster painting, 2010
Courtoisie de l'artiste et de la Galerie NEU, Berlin
Crédit photo : Le Printemps de Septembre-à Toulouse

Klara Lidén
Poster painting, 2010
Courtoisie de l'artiste et Galerie NEU, Berlin
Crédit photo: Le Printemps de Septembre-à Toulouse

Klara Lidén
Bodies of Society, 2006 (capture d'écran)
Courtoisie de l'artiste et Galerie NEU, Berlin
Crédit photo : Le Printemps de Septembre-à Toulouse

 

Klara Lidén
Kasta macka, 2009 (capture d'écran)
Courtoisie de la galerie Neu, Berlin et Reena Spaulings Fine Art, New York
Crédit photo : le Printemps de Septembre-à Toulouse
 

 

Klara Lidén
Kasta Macka, 2009 (capture d'écran)
Courtoisie de l'artiste et Galerie Neu, Berlin
Crédit photo: Klara Lidén
 

Klara Liden

Poster painting, 2010

Courtoisie de l'artiste

Crédit photo: DR

Klara Lidén
Bodies of Society, 2006 (capture d'écran)
Courtoisie de l'artiste et Galerie NEU, Berlin

Crédit Photo: Klara Lidén
 

Née en 1979 à Stockholm, vit et travaille à Berlin.
 

 

Formée à l’origine à l’architecture, la jeune artiste Klara Lidén résiste à l’impersonnalité de son environnement en s’y inscrivant fortement par sa présence physique temporaire ou ses installations éphémères. Ses interventions architecturales, ses détournements multiples de structures ou de matériaux révèlent les conventions et constructions sur lesquelles repose l’organisation de notre société. La vidéo joue un rôle majeur dans son travail. La plupart du temps, l’artiste suédoise se filme en plan fixe, réalisant une action obstinée et a priori futile dans un espace qu’elle investit et modifie par sa présence et son énergie. Dans Bodies of Society (2006), l’une des deux vidéos présentées à l’espace Saint-Cyprien, Klara Lidén détruit méthodiquement à coup de barres de fer un vélo dans l’espace confiné d’un appartement. Dans Kasta Macka (2009), elle se met en scène sur les rives de l’Hudson, rassemblant quelques clichés romantiques (coucher de soleil, fille seule au bord de l’eau..) très vite détournés vers la colère et l’abandon.
Une sélection de ses « posters paintings » sera exposée au Musée les Abattoirs.