EN

À TOULOUSE

Archives

Paul Thek

23.09.11 - 16.10.11
Exposition — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Paul Thek
Big Bang Painting, 1987-1988

Collection Philippe Piessens, Londres

Crédit photo: Le Printemps de Septembre-à Toulouse

Paul Thek

Le grand chinois, 1971

Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/ Centre de création industrielle

Crédit photo : Le Printemps de Septembre-à Toulouse

Paul Thek

Untitled (ribbon) circa, 1988

Courtoisie Kenny Schachter, Londres

 

 

Paul Thek

Sans titre (South America), 1984

Courtoisie Kenny Schachter, Londres

Crédit photo: DR

 

Paul Thek

Sans titre, 1971

Courtoisie Kenny Schachter, Londres

 

États-Unis, 1933-1988.

 

L’une des figures tutélaires de cette édition, Paul Thek était passionné de métaphysique et d’histoire des religions, s’attachant à leur impact concret sur le monde et la société. Dans l’Amérique des années 60 entièrement tournée vers la production, la culture de masse et l’autoglorification, Thek, dont la quête de spiritualité était insatiable, s’opposait au sérialisme prôné par le pop art qu’il associait au néolibéralisme. Parmi ses pièces emblématiques, ses Reliquaires technologiques (pièces de viande en cire placées dans des urnes funéraires en plexiglas) ou Tombeau — mort d’un hippie  qui figure son propre corps moulé, convoquent le corps et la chair, thèmes essentiels de son oeuvre visant à créer une émotion absente du minimalisme et du pop art.
Une sélection de ses peintures est montrée au Musée les Abattoirs.