EN

À TOULOUSE

Archives

Pierre Bastien, Guillaume Laidain et Eddie Ladoire

Le Satellite mystérieux
Les Soirées Nomades de la Fondation Cartier pour l’art contemporain — Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Pierre Bastien, Guillaume Laidain et Eddie Ladoire

Le Satellite mystérieux

Crédit photo : Marc Boyer / Printemps de Septembre 2011

 

Pierre Bastien, Guillaume Laidain et Eddie Ladoire

Le Satellite mystérieux

Crédit photo : Marc Boyer / Printemps de Septembre 2011


 

Création et interprétation musique : Pierre Bastien, Guillaume Laidain et Eddie Ladoire
Le Satellite mystérieux réalisé par Koji Shima, 1956 (couleur, VOSTF)
Création MA Asso 2011
Durée : 40 minutes

Réalisé par Koji Shima en 1956, Le Satellite mystérieux est le premier film de science-fiction japonais en couleur. Alors que des soucoupes volantes sont aperçues au-dessus de Tokyo, de mystérieux visiteurs prennent une forme humaine et débarquent en ville pour tenter d’éviter la panique. Ils préviennent les terriens qu’une comète en flamme se dirige droit sur leur planète, et que c’est l’occasion pour eux de se débarrasser de leur armement nucléaire...

Sur les images de cette farce extraterrestre, Eddie Ladoire et Guillaume Laidain jouent, improvisent en manipulant des objets et traitent le son en temps réel à l’aide de synthés et d’ordinateurs. Ils s’attachent à recréer une musique entre électronique des années 1970, musique de club ou Krautrock moderne, sorte d’hommage aux sons vintage analogiques. Pour cette deuxième version, inédite, présentée dans le cadre du Printemps de Septembre, le duo est rejoint par Pierre Bastien et son Mecanium, orchestre composé de dizaines de robots en Meccano, joueurs d’instruments de musique traditionnels et parfois d’objets usuels.