Christian Lhopital

17.09.21 - 21.11.21
Exposition — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

CHRISTIAN LHOPITAL, UN AUTRE MONDE, 2013

POUDRE DE GRAPHITE, AQUARELLE, ACRYLIQUE ET CRAYONS SUR PAPIER, 114 X 130 CM

© ADAGP

 

 

Infos pratiques :
76, allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse

 

Ouverture le vendredi 17 septembre de 18h à 23h

 

Du mercredi au dimanche de 12h à 18h
Nocturnes les 17 et 18 septembre jusqu’à 23h

Interview : Christian Lhopital

 

 

Infos pratiques :
76, allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse

 

Ouverture le vendredi 17 septembre de 18h à 23h

 

Du mercredi au dimanche de 12h à 18h
Nocturnes les 17 et 18 septembre jusqu’à 23h

Le dessin, pour Christian Lhopital, pratique vers laquelle il s'est tourné dès ses débuts, constitue le coeur de son travail. Crayon, aquarelle, lavis d'encre, collage, acrylique, poudre de graphite, gesso..., pour chacun d'entre eux, il utilise un registre très divers de techniques, les choisissant avec grand soin, les mêlant le plus souvent.

 

Procédant par série, il varie les formats avec une grande liberté de trait, accueillant le hasard et les accidents. Il réalise parfois des dessins muraux – fragiles et éphémères, ils sont à l'opposé de la fresque – comme celui présenté aux Abattoirs dont le point de départ est le grand dessin Spéciales 3 (2009). Au fil de son oeuvre se déploie un petit théâtre intérieur déroutant où s’anime un univers peuplé de petites créatures drôlatiques ou terrifiantes, semblant surgies de rêve ou de cauchemar, on ne sait. Usant de motifs récurrents et obsessionnels, comme des têtes sans corps ou des corps sans tête, des yeux flottants comme réduits à eux-mêmes, il crée un monde où affleurent des peurs innommables, des désirs indécidables. Un monde incertain, aussi opaque que fragile.

 

Exposition réalisée en partenariat avec les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse.

Né en 1953 à Lyon (France), Christian Lhopital y vit et travaille. Diplômé des Beaux-Arts de Lyon en 1976, il participe à la Biennale de Lyon en 2011. Il a montré son travail dans de nombreuses institutions, comme au CRAC Le19 (Montbéliard, 2020), au Pavillon Blanc Henri-Molina (Colomiers, 2020-2021), à la Galerie Michel Descours (Lyon, 2019), au Drawing Lab (Paris, 2018), au MAMC (Saint-Etienne, 2013), au MAC Lyon (2008), au Mamco (Genève, 2003).