Christine Sefolosha

17.09.21 - 21.11.21
Exposition — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Christine Sefolosha, The Crossing, 2015

135 x 170 cm, technique mixte.

 

 

Infos pratiques :
76, allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse

 

Ouverture le vendredi 17 septembre de 18h à 23h

 

Du mercredi au dimanche de 12h à 18h
Nocturnes les 17 et 18 septembre jusqu’à 23h

Interview de Christine Sefolosha dans son atelier

Vue d'atelier, sortie de presse

 

 

Infos pratiques :
76, allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse

 

Ouverture le vendredi 17 septembre de 18h à 23h

 

Du mercredi au dimanche de 12h à 18h
Nocturnes les 17 et 18 septembre jusqu’à 23h

Vue d'atelier

 

Infos pratiques :
76, allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse

 

Ouverture le vendredi 17 septembre de 18h à 23h

 

Du mercredi au dimanche de 12h à 18h
Nocturnes les 17 et 18 septembre jusqu’à 23h

Les vaisseaux fantômes, les navires errants, naufragés, engloutis, habitent notre imaginaire, la littérature et ses mythes depuis L’Odyssée et l’Arche de Noé. C’est que l’océan est un élément immense et menaçant, un monde familier et dangereux. Le sublime et l’horrible s’y emblématisent avec la finitude de l’humain et son aptitude à surmonter ce qui l’excède, à toiser l’impossible. Les fonds des mers sont jonchés d’épaves qui sont en soi des trésors pour nos rêves. Ce monde sub-aquatique nous fascine par son inhospitalité attirante, son altérité radicale.

L’univers des oeuvres de Christine Sefolosha possède cette familiarité inquiétante, cette atmosphère nocturne où les formes semblent se dissoudre sous nos yeux tandis que nous sommes saisis par leur beauté épique. Ce monde flou engendre des monstres qui sont les nôtres. Nulle aube pour les faire fuir dans ces dessins, ces monotypes, ces encres échevelées. L’art de Christine Sefolosha ne nous protège pas de nos inquiétudes, il nous les dépeint dans ses troublantes métaphores, ses arachnéennes allégories qui sont sans merci pour le spectateur de leurs fééries tantôt burlesques tantôt sombres.

 

Avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation Suisse pour le culture.

Exposition réalisée en partenariat avec les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse.​

Née en 1955 à Montreux (Suisse), Christine Sefolosha y vit ettravaille. Ses oeuvres ont fait l’objet d’expositions individuelles àla Galerie les Yeux fertiles (Paris, 2020), au Château de Chillon (Veytaux, 2019), à la Cavin-Morris Gallery (New York, 2019), àMiyawaki Gallery (Kyoto, 2017), ou encore à la Galerie Dettinger-Mayer (Lyon, 2017). Elle a également participé à des expositions collectives au Kunstmuseum de Thurgau (2021), au Musée Jenisch (Vevey, 2020-2021), à la Galerie les Yeux fertiles (2020), au American Folkart Museum (New York, 2019-2020), àla La Coopérative-Collection Cérès Franco (Montolieu, 2018) àla Cavin-Morris Gallery (2017 et 2015), ou encore à la galerie Polad-Hardouin (Paris, 2016, 2015, 2013 et 2009).