Archives

Emilie Ding

17.09.21 - 17.10.21
Installation lumineuse — quais de la Garonne

émilie ding, tesla, 2016

© diane arques adagp, paris, 2016

Née en 1981 à Fribourg (Suisse), elle vit et travaille à Berlin.

 

Le travail plastique d’Emilie Ding est influencé par l’architecture et les ouvrages du génie civil. Les lois physiques et les grands principes structurels à l’oeuvre dans de telles constructions servent de métaphore à l’intérêt plus vaste que porte l’artiste aux systèmes visibles et invisibles qui enclosent notre quotidien. Ainsi le champ lexical de la physique du bâtiment (contrainte, résistance, système, force, …) est une manière de révéler les rapports de force frontaux ou plus diffus que l’être humain entretient avec son environnement et son histoire. S’appropriant des éléments de l’esthétique minimaliste, Émilie Ding produit des pièces à la mesure des lieux, à la mesure physique avec des oeuvres volontiers monumentales et à la mesure contextuelle, rejetant une lecture ornementale.

 

Pour cette édition, elle imagine une oeuvre pour l’espace public avec comme seule indication qu’elle soit visible la nuit.

 

Diplômée en 2008 de la HEAD à Genève, elle est lauréate de plusieurs prix dont le Swiss Art Awards ou le Prix Grolsch. Ses oeuvres sont exposées à travers l’Europe et notamment à Kanal Centre Pompidou (Bruxelles), au MAMCO (Genève) ou au Palais de Tokyo (Paris).

Avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.

Installation lumineuse
quais de la Garonne
Emilie Ding
17.09.2021