Archives

Natacha Lesueur

17.09.21 - 17.10.21
Exposition — les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Natacha Lesueur, Tête fée brulée, 2020, (série les humeurs des fées), monotype à la mine de graphite sur épreuve photographique pigmentaire fine art, 62 x 42 cm © Natacha Lesueur et Adagp, Paris, 2021.

Née en 1971 à Cannes (France), elle vit et travaille à Paris.

 

Depuis 1993, Natacha Lesueur photographie presque exclusivement le corps, dans des mises en scène savamment composées où la couleur joue un rôle primordial. Ses préoccupations artistiques s’articulent autour du corps, de l’apparence, de l’apparat et de la relation intime que la chair et les aliments entretiennent. Ce corps a été soumis dans différentes séries d’images à différents traitements qui relèvent à la fois de la contrainte, de la mise en scène, et du masque (entre parure et camouflage). Elle produit des séries, qui se suivent sans se ressembler, se déploient en une infinie variété où des notions comme le motif, le tour de force, ou encore le trompe l’œil résonnent entre elles et font unité même du travail. Natacha Lesueur emploie le corps comme une surface d’inscription, un support plus ou moins régulier pour les préparations culinaires ou les empreintes qu’elle y dépose.

 

Natacha Lesueur a fait ses études à la Villa Arson à Nice. Elle est lauréate du prix Pernod Ricard en 2000 et résidente à la villa Médicis à Rome de 2002 à 2003. Elle a exposé individuellement à la galerie de la Marine, Nice (2015), au Musée national Marc Chagall, Nice (2014), à la Fondation Pernod Ricard, Paris (2013) ou encore au Centre Pompidou, Paris (2009). Un ouvrage rétrospectif de son œuvre a été édité par le MAMCO de Genève en 2011.

Exposition
les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse
Natacha Lesueur
17.09.2021