Virginie Loze

01.08.21 - 17.10.21
Espace public — Passage Raymond VI

Interview : Virginie Loze

Réalisation du dessin mural par Virginie Loze

© Virginie Loze, 2021.

Virginie Loze présente également une exposition aux Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse du 17 septembre au 21 novembre.

Après avoir réalisé de grands formats sur papier au moyen de techniques graphiques, parfois associés à des projections vidéo ou à des matériaux, Virginie Loze peint à présent sur toile et crée des oeuvres in situ et dans l’espace public. Elle crée une imagerie peuplée de figures hybrides, de personnages étranges pris dans des situations cocasses, révélant des menaces qui défient l’individu et les atteintes portées à son intégrité. Ces créatures surgissent avec cynisme et humour dans une prolifération insolite et facétieuse de fragments d’histoires, servant d’armature symbolique à des préoccupations sociétales. La peinture de Virginie Loze est un rêve, une hallucination, un exutoire mis en image.

Le moteur du travail de Virginie Loze est le désir de voir apparaître son inconscient dans le jeu formel où s’élabore sa pensée plastique. Des dessinateurs comme Reiser ont inspiré les prémisses de son oeuvre. Elle apprécie les oeuvres de Friedrich Schröder-Sonnenstern, Uwe Henneken, Jessica Stockholder, Edvard Munch, Salvador Dalí, Raymond Petitbon ou Jim Shaw.

Née en 1964 à Toulouse, elle y vit et y travaille. Diplômée de l’institut supérieur des arts de Toulouse, Virgine Loze a notamment exposé au lycée de Mirepoix (2020), au centre Henri Desbals, Toulouse (2019), au Printemps de septembre, Toulouse (2018, 2005). Elle a également participé à des expositions collectives à la maison Pierre Bayle et CBK, Rotterdam (2019), au CIAM – La Fabrique, Toulouse (2019), à la Brique Rouge pour les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse (2018), ou encore à la galerie du jour – agnès b, Paris (2005).